Fatoumata Binta Diallo

soutenir l'avenir

Fatoumata est une jeune femme qui devrait être un bon exemple pour toutes les jeunes femmes qui cherchent faire la différence dans leurs pays. Elle a surmonté plein de défis pendant la période de recherche et développement, et elle a même gagné le concours. Le prix était 18 250 000 GNF (≈$2,645) et grâce à ce prix, elle a ouvert une crèche.

 TEST TEST TEST

Les femmes du coin de Fatoumata vendent au marché qui se trouve sur le bord de la grande route de Conarky. Il est très difficile pour ces femmes qui veulent gérer leurs propres affaires en même temps qu’elles gardent leurs enfants qui risquent de se faire écraser par les voitures, de tomber malade à cause de jouer dans les tas de déchets qui traînent à côté du marché, ou de tomber dans les caniveaux. Simultanément, Fatoumata s’est rendue compte que beaucoup d’enfants à l’école ne connaissaient pas l’alphabet, les chiffres, ou comment penser créativement, et donc ces enfants étaient désavantagés et ils ne ratrappaient jamais. Au vu de ces problèmes sociaux, Fatoumata a décidé de lancer sa crèche en promouvant la créativité et la sécurité des enfants.

À la suite de quelques semaines d’exploitation, elle garde et enseigne 82 enfants. Elle a deux salariées et elle veut encore embaucher. Grâce à l’aide de AGUIDEP, une organisation avec qui Osez Innover travaille en Guinée, Fatoumata ordonne ses documents. Pendant quelques mois, Fatoumata était une jeune femme rentrée de l’université et découragé à cause du manque d’opportunités disponibles et elle est devenue un chef de son village et un entrepreneur social qui peut fournir pour elle-même et les autres.